Covid : peu d’impact pour le logement écologique

24
07/2020

La crise sanitaire liée au Covid n’a que peu impacté la production de logements neufs écologiques en ce premier semestre 2020, ce qui n’est pas le cas dans le tertiaire.

immobilier écologique et Covid
Le logement neuf écologique a été moins touché que le tertiaire par la crise sanitaire liée au Covid-19.
Le confinement semble avoir eu un impact limité sur le déploiement des labels écologiques, ceux créés par le collectif Effinergie, dans le cadre du secteur résidentiel. 
Pour ce qui est du label Effinergie 2017, 1 157 nouveaux logements se sont engagés dans un label Effinergie 2017 sur le premier semestre 2020, soit une croissance de + 15 % par rapport au premier semestre 2019. Par ailleurs, on ne constate pas de baisse du nombre de signature de contrats entre le premier trimestre : 457 logements concernés et le second trimestre : 700 logements. 
En revanche, dans le secteur tertiaire, les maîtres d’ouvrage ont mis le pied sur le frein pendant le confinement et n’ont pas déposé de nouvelle demande de label Effinergie 2017 depuis fin avril 2020. Cette dernière demande avait été précédée par quatre dépôts de dossier aux mois de février et janvier 2020. Avec le report des élections municipales limitant la validation des permis de construire et la reprise des chantiers à compter de juin 2020, les organismes certificateurs anticipent une reprise de l’activité à compter du second semestre 2020.

L'immobilier neuf à énergie positive plus touché


Même tendance pour le label Effinergie+, labellisant l’immobilier neuf à énergie positive. Effinergie a enregistré un recul de 35 % sur le premier semestre 2020 par rapport à celui de 2019. Un recul de 52 % sur le seul second trimestre 2020 qui met ici en exergue l’impact du confinement sur l’activité de la construction en France.
A noter que le secteur de la rénovation énergétique, plébiscitée désormais par le gouvernement pour participer au plan de relance de l’économie, semble avoir été moins impacté par le confinement que celui de la construction en résidentiel. En effet, le label BBC Effinergie rénovation enregistre une baisse de 3 % sur le premier semestre 2020 par rapport à celui de 2019. Elle est plus importante sur le second trimestre 2020 avec un recul de 14 % du nombre de nouveaux logements engagés dans une rénovation basse consommation par rapport au second trimestre 2019.
Par Rédaction

Retour à la liste d'actualites

bot