Première pierre dans l’écoquartier l’Eau Vive de Lieusaint

16
06/2018

Le groupe Cogedim vient de poser la première pierre d’une de ses résidences dans l’écoquartier L’Eau Vive de Lieusaint en Seine-et-Marne, premier écoquartier lors de son lancement de la ville nouvelle de Sénart.

logement neuf Lieusaint
Cogedim vient de poser la première pierre d'une opération d'une centaine de logements neufs à Lieusaint, dans l'écoquartier L'Eau Vive. © Carré Verger / Lieusaint / Cogedim
Au cœur du Grand Paris Sud, Altarea Cogedim lance officiellement les travaux de la résidence « Le Carré Verger », dans l’écoquartier L’Eau Vive de Lieusaint. Au sein de cet écoquartier de 24 hectares et à terme 2 000 logements neufs, ce sont donc 99 appartements qui vont voir le jour dans des bâtiments à taille humaine de 4 étages, du studio de 28 m² au cinq-pièces duplex de 100 m².
Cogedim a travaillé avec le cabinet d’architectes Petitdidier Prioux pour imaginer une architecture contemporaine, réinventant la traditionnelle ferme briarde caractéristique de Lieusaint. Les façades percées de larges baies vitrées permettront de profiter à la fois de la lumière et des nombreux espaces paysagers aux alentours.

Une centaine de logements neufs à Lieusaint


Pour Cogedim, c’est bien sûr une fierté que de « participer au développement de l’écoquartier de l’Eau Vive, en proposant des logements de qualité, diversifiés et accessibles à tous à travers cette opération. Premier développeur immobilier en France, le groupe Altarea Cogedim conduit des projets structurants pour les territoires comme en témoigne la future résidence Le Carré Verger à Lieusaint ».
En effet, à proximité immédiate des nombreux commerces et services de la ville de Lieusaint, cette future résidence offre un quotidien pratique et facilité. Idéalement située à seulement 2,5 km du centre commercial Carré Sénart, entre espaces verts et plans d’eau, les futurs résidents bénéficieront d’un cadre de vie attractif en prise directe avec le bassin d’emploi sud francilien comptant 138 000 emplois et 18 000 entreprises.
Des venelles piétonnes et des pistes cyclables faciliteront les déplacements entre tous les équipements et les services de proximité. Compter à partir de 224 000 € pour acquérir un trois-pièces. Livraison prévue fin 2019.
Par Céline Coletto

Retour à la liste d'actualites

bot