Autoconsommation : comment installer des panneaux solaires sur un logement neuf ?

01
10/2020

Mode d'emploi pour savoir comment autoconsommer son électricité en installant des panneaux solaires sur un logement neuf.

Pourquoi acheter un logement neuf écologique ? © Trouver-un-logement-neuf.com

Les constructions neuves doivent, en termes d’économie d’énergie et de consommation thermique, respecter des normes. Autoconsommer son électricité est devenu un enjeu environnemental pour tous les citoyens. Voici les explications pour vous guider !


Quel est le fonctionnement des panneaux solaires ?

 
Afin de réduire le montant des factures d’électricité et diminuer la consommation d’énergie de son logement neuf, l’énergie solaire est une solution régulièrement utilisée. Comment fonctionne l’énergie solaire et quelle utilisation peut-on en avoir pour passer à l’autoconsommation ? Le point sur l’installation de panneaux solaires avec le comparateur Hopenergie.com.

Qu’est-ce que l’énergie solaire ?


Les panneaux photovoltaïques ont pour principe de capter la lumière du soleil afin de la convertir en une énergie dite propre. Ce type d’installation solaire assure une production d’électricité mais également de chauffage et d’eau chaude.
Pour produire de l’électricité, on peut utiliser :
• Des panneaux photovoltaïques
• Des panneaux thermiques qui permettent de réchauffer l’eau ainsi que le système de chauffage, mais avec plusieurs exceptions. 
Ces deux sortes de panneaux peuvent aussi être couplés ou bien coexister afin d’assurer la production d’électricité et d’eau chaude sanitaire.

Les panneaux solaires thermiques

A l’intérieur même d’un panneau solaire thermique coule un fluide caloporteur qui est relié au système de chauffage et/ou au chauffe-eau de votre logement neuf. Cette installation concerne ainsi la production de chauffage et d’eau chaude, grâce à un CESI (chauffe-eau solaire individuel) :
1. Chauffe-eau solaire avec un réchauffement de l’eau du ballon uniquement lors de son utilisation.
2. Chaudière à condensation + ballon bivalent afin de chauffer l’eau et de maintenir à un niveau constant la température.
Le volume du ballon et le type de CESI dépendent de vos besoins en eau chaude et de la taille de vos panneaux thermiques.
Il existe plusieurs types de capteurs concernant les panneaux solaires thermiques : capteurs vitrés, tubulaires ou à air… Selon votre utilisation et vos besoins, un professionnel pourra vous orienter et vous conseiller dans votre choix pour passer à l’autoconsommation.
Même si le solaire thermique reste une excellente solution afin de respecter les normes de consommation d’énergie les constructions neuves, il est directement en concurrence avec les chauffe-eaux thermodynamiques qui eux permettent aussi faire baisser la consommation d’énergie.

Les panneaux solaires photovoltaïque 

Une installation de panneaux photovoltaïque se pose au sol ou en toiture et comporte les 3 éléments ci-dessous :
1. Les panneaux photovoltaïques pour convertir en courant continu la lumière
2. Un convertisseur pour faire passer le courant continu en courant alternatif
3. Un compteur d’électricité
Les panneaux solaires peuvent aussi être couplés à une chaudière à gaz afin de chauffer une partie de votre eau chaude sanitaire grâce à une chaudière à condensation ou pour en assurer la totalité dans le cas d’une chaudière hybride.

Pose de panneaux photovoltaïques au moment de la construction ou bien sur une toiture achevée ?
Vous pouvez faire une demande pour l’intégration de panneaux solaires sur les plans de votre futur logement (pose dans le bâti), mais également les faire installer plus tard directement sur votre toiture en surimposition. Pensez à demander en amont l’avis de votre constructeur si vous souhaitez choisir l’autoconsommation solaire.

Les démarches obligatoires avant la pose de panneaux solaires

 
De la même façon que la construction d’un logement neuf est soumise à des certifications et des agréments, la pose de panneaux solaires requiert des formalités administratives spécifiques. En premier lieu, demandez une autorisation directement auprès de la mairie de votre commune. Tout comme pour une piscine ou une terrasse, l’installation de panneaux photovoltaïques requiert pour une pose après construction le dépôt d’une déclaration de travaux. Si vous souhaitez faire poser vos panneaux solaires en même temps que la construction de votre logement, il faudra que cela soit mentionné dans votre permis de construire.
Pensez aussi au contrat pour le raccordement au réseau général électrique, que ce soit pour revendre une partie de votre électricité ou pour compléter votre consommation (si votre production n’est pas suffisante). Sachez que votre installateur de panneaux solaires tout à fait peut prendre en charge cette formalité et également vous faire profiter d’une remise sur les frais de raccordement. N’oubliez pas enfin l’assurance relative à ces dispositifs ! En fonction de l’installation choisie vous pourrez faire établir différents devis pour choisir la meilleure protection concernant vos panneaux solaires.

Quel est le coût d’une installation de panneaux photovoltaïques ?


Si la promesse de l’énergie solaire et le choix de l’autoconsommation photovoltaïque est de faire baisser vos factures de gaz, d’électricité et d’eau, il est important de connaître le coût d’une telle installation. On préférera pour des panneaux photovoltaïques, comparer les prix selon la puissance plutôt qu’en fonction de la surface. Le coût est en moyenne de 1 000 € au m². Concernant le prix des panneaux solaires thermiques hors main d’œuvre, il est compris dans une fourchette entre 400 € et 1 200 € par capteur. Un coût auquel il faudra ajouter, pour le stockage de l’eau chaude, le prix du chauffe-eau solaire individuel (CESI).
Prévoyez aussi dans votre budget le prix de la main d’œuvre, celui de l’entretien et du renouvellement du matériel, des différentes taxes (TVA), des impôts et du contrat de raccordement qui peuvent vous être réclamés si vous revendez tout ou une partie de votre électricité.
Par Rédaction

Retour à la liste d'actualites

bot