Ecohabitat : quel label écologique choisir pour son logement neuf ?

27
09/2016

Acheter un logement neuf, c’est déjà opter pour un habitat moins énergivore tant pour réduire ses propres factures énergétiques que pour préserver l’environnement. Pour aller plus loin, l'acquéreur peut aussi choisir un logement neuf labellisé. Tour d’horizon des principaux labels écologiques.

logement neuf avec label écologique
Pour un logement neuf écologique, il existe de nombreux labels environnementaux pour anticiper les normes réglementaires de demain.

Label BBC et RT 2012 : la base environnementale


Au départ, tout est parti du label BBC. Il préfigurait dans les années 2000 la réglementation thermique qui est entrée en action en 2012, la RT 2012. Aujourd’hui, la RT 2012 s’applique à toute nouvelle construction de logements neufs dont le permis de construire a été déposé depuis le 1er janvier 2013. 
Il s’agit de réduire la consommation d’énergie primaire par 5 en moyenne, c’est-à-dire ne dépenser que maximum 50 kWhEP/m²/an en moyenne, pour 5 usages : le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire, la climatisation, l'éclairage et les ventilations. Une réglementation thermique qui met aussi en avant l’utilisation d’énergies renouvelables.

Pour aller plus loin - L’État a lancé fin 2017 un nouveau référentiel : le label Énergie Carbone E+C- pour aller vers des bâtiments à Énergie Positive et Bas Carbone avec 4 niveaux de performance pour l'énergie et 2 paliers pour le niveau de dépenses carbonées. De quoi préfigurer pour les pouvoirs publics la prochaine réglementation environnementale, la RE 2020.

Le label Effinergie + : une première étape écologique


Lancé en 2012 par le collectif Effinergie, le label Effinergie+ a pour objectif d’aller au-delà des exigences de l’actuelle réglementation thermique en vigueur, la RT 2012. Par exemple, l’efficacité énergétique du bâtiment doit être supérieure de 20 % à la RT 2012, tandis que la consommation d’énergie primaire doit, elle, être réduite de 20 à 40 % que celle de l’actuelle réglementation thermique.

Le label Bepos Effinergie : en route vers l’immobilier neuf à énergie positive !


Le label Bepos Effinergie va encore plus loin avec l’idée d’anticiper la prochaine réglementation thermique, la RE 2020. Une réglementation thermique qui vise à produire du logement neuf à énergie positive, c’est-à-dire à ce que l’immobilier neuf produise plus d’énergie qu’il n’en consomme. Le label Bepos Effinergie a pour objectif de promouvoir des bâtiments Bepos faiblement consommateurs d’énergie, plutôt que des « passoires énergétiques, compensées par d’importantes unités de productions d’énergies renouvelables ».
Concrètement, on souhaite un bilan d’énergie primaire non renouvelable proche de zéro. Il s’agira ensuite de respecter les exigences du label Effinergie+, tout en effectuant des évaluations du potentiel d’éco-mobilité du projet et de la consommation d’énergie grise*.

Labels HPE et THPE : de la Haute Performance Énergétique ! 


En parallèle des labels Effinergie+ et Bepos Effinergie, les labels HPE et THPE correspondent aussi à deux niveaux de performance énergétique supérieurs à l’actuelle réglementation thermique en cours. Le label HPE, Haute Performance Énergétique, vise une réduction des consommations d’énergie primaire de 10 % par rapport à ceux imposés par la RT 2012.
Le label THPE, Très Haute Performance Énergétique, a pour objectif de réduire les consommations d’énergie primaire de 20 % par rapport au niveau de la RT 2012 ainsi que le renforcement de quelques exigences de moyens.


Label BBCA : une première mondiale !


Créé fin 2015, le label BBCA, pour Bâtiment Bas Carbone, s’intéresse aux émissions de carbone sur l’intégralité du cycle de vie, de la construction à l’exploitation, jusqu’à la fin de vie d’un bâtiment neuf. L’idée est de construire des « bâtiments responsables », comme l’évoque déjà la prochaine réglementation qui pourrait voir le jour à compter de 2020. 
Ce référentiel, unique au monde, mesure donc l’empreinte carbone d’une opération immobilière, valorisant toutes les démarches bas carbone : mixité intelligente des matériaux, sobriété de la conception, énergie faiblement carbonées, énergies renouvelables… tout en prenant en compte par exemple les bénéfices du stockage carbone des matériaux bio-sourcés utilisés. 

Les certifications HQE et Habitat & Environnement : une démarche qualité !


Certaines opérations de logements neufs évoquent la certification HQE, Haute Qualité Environnementale. Il s’agit d’une démarche qualité du promoteur ou du constructeur pour l’ensemble de ces opérations, visant un meilleur confort dans la construction des bâtiments neufs, mais aussi dans leurs usages.
Lancé en 2003, le label Habitat & Environnement est également une démarche qualité du promoteur pour ses chantiers sur des thèmes qui vont du management environnemental de l’opération, au chantier propre, jusqu’aux gestes verts… en passant par une filière constructive et le choix des matériaux.
Par Céline Coletto

Retour à la liste de conseils

bot